night-academy Index du Forum
 
 
 
night-academy Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Bienvenue 
Invité


Il était une fois...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    night-academy Index du Forum -> Loisirs -> création Littéraires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Mer 7 Avr - 21:00 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Ne t'arrête jamais de m'aimer

Ne sachant que dire ou que faire je le suivit. Il m’amena dans une petite maison, non loin on pouvait entendre les oiseaux s’envoler par le trou du téléphone. Petite chose que je semblais, tu me pris dans t’es bras de géant. Je suis passé à travers toi, ne laissant que mes vêtements dans le monde que je connaissais. Je me retrouvais dans cet endroit tout rouge, les arbres étaient rouges, l’herbe était rouge et même moi j’étais rouge ! Ha oui… ça c’est normale. Mes ailes séché, je parti à la découverte des entrailles de se monde dégoulinant de confiture de fraise.
T’es complètement cinglée ! mais de quoi me parle-t-on ? Elle est partie en bad !  Mais qui sont ses gens au tour de moi ? Ils disparaissent… c’est bon je suis reparti… je continu de me baigner dans la confiture de fraise avec mon Kanard de bain.
Arrête de me dire que tu m’aimes ! Tu ne vois pas que je parle à des choses qui n’existent pas ! Laisse moi repartir ! Laisse moi encore une ligne ! Je t’ai encore quittée, pourtant tes bras me manquent. Tempis, me voila encore une foi reparti. Le monde a changer, il n’est plus de la belle couleur qu’il était tout a leurs. Il est plus gris, c’est jolie aussi, le gris. Il manque quelque chose… pas le temps de réfléchir, la vague ma déjà prise. Mes ailes ne peuvent pas m’aider ! On ne vole pas sous le caramel voyons…
Jamais je n’avais ressenti cette sensation, j’étais bien, j’étais libre. Je t’avais retrouvé, nous étions allongé sur le tapis de carte magic. Tu t’en rappelles ? Non, pas la peine. Je t’aimais, tu t’en rappelles ? Mais pourquoi je n’étais pas dans tes bras ? Tu me repoussais, tu me jetas dans le chocolat. Pourquoi as-tu fais ça ?
De toute façon elle moura pas de ça. Qui ne nourrira pas ? Moi ? Il ne me veut pas. Pourquoi devrai-je rester dans se délire ? Sans lui rien n’est beau, rien n’existe. Je veux revenir ! Tu m’entends ? Ramène moi !
M’aimes tu ? Bien sur que non. C’est dur dans mon dos, c’est sanglant sur mon corps… Putain je suis où moi ? ... et la moral de cette histoire ?
Aimer seulement si vous y croyez.
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 7 Avr - 21:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
chipierockatomique
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 509
Localisation: chez moi
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Race: Vampire-éphylime

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 15:54 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Ces beau tu ma transporté dans ton univers que de sentiments dans tes parole merci pour se texte
_________________
je suis se que je suis


Revenir en haut
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 17:39 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Heureuse que sa te plaises

C'est fini 
C’était mon rêve, j’étais prés de toi, rien ne pouvait me faire de mal. Mais tu t’es fait enlever. Tu es fait de circuit électronique et de code URL. Je ne suis fait que de chair et de fumée. Ma vie avec toi était un paradis de manque, d’envie. Le lapin blanc était parti, seuls les schtroumpfs et le rocky était rester. Tu m’avait amener dans ton pays de fer et de doux euphémismes. Mais tu ma catapulter pour un connard d’envoyeur de pixel.Est-il si con que sa ? La lune blonde ma reprit sous son aile. Je sais qu’elle ne m’aime pas. Mais elle ne me fera pas de mal. Elle est a moi comme j’été a toi. Mon Kanard a beau pleuré ta perte je le réconforte dans ma frénésie cannibale.
Fini de pleurer. J’espère que tu me reviendras. Plus fort es plus sociable. En attendant je t’aime, mais Lucifer appelle ma libido à s’allumer. Je me fou que se texte te plaise pas, il est pas pour toi. Juste un mémo de plus pour mes cellules griser par la fumée.
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Jeu 8 Avr - 19:08 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Requiem for my Head   
Mouvement perpétuel de solitude entourée. J’ai le mal du pays où j’habite, j’ai le mal du pays où je suis née… Pourquoi je suis là ? Mon Esprit n’a pas su répondre à cette question, alors il a décidé de se barrer… Invisible mais pourtant vu… Que-ce que je fous ici ?Putain d’envie de te fracasser le crane, putain d’envie de rien faire, putain d’envie d’une clope et d’un café… mais en fin de compte je bouge pas, je reste devant un envoyeur de pixel… super…Ma peau est devenu oranjade… ouais c’est sa, on peu la boire… une tox qui ne prend pas de drogue, sans aucune volonté a long terme, sans aucune volonté a court terme…Résurrection de l’anti-motive, j’ai rien à dire, j’ai rien a faire, mon Esprit est partie… il a laisser mon corps en se disant qu’il pouvais survivre seul, c’est pas faux, je remange, je bois et je respire… cool…sa me déprime. J’ai juste envie de devenir une Emo-psedo-suicidaire, ouais sa serai cool. En plus comme ça je pourrais même devenir conne ! On me prédécoupera mes pizzas, par contre la mèche de cheveux dans les yeux sa me tente pas.
Mais bon… comme a dit Tom Bonbadilom : « Je m’en fous » on Esprit est partie, au début j’étais motive pour lui écrire une petite chanson d’au revoir, mais sa c’est transformer en récit de rien dit… Et comme l’a dit Tom Bonbadilom : « il fera beau ». Mais bon pas aujourd’hui, là il pleut…
Des tresses (jeux de mot) intérieur non significatif d’un mal de vie quelconque, juste un corps sans vie, un corps sans Esprit.


Requiem For my... body ?  
 
Pourquoi j'écris ça ? je ne sais pas, je croyais que mes petits délire noir aller s'arrêter en même temps que mon mal être, mais non, je m'en amuse, je me détend, je respire...
Mon esprit recommence à prendre vie, je le sent petit à petit revenir. Mes crises je les contrôle, je les comprend. Tu arrive je ne sais comment dans mes veines, dans mon ventre. Et là je craque, je veux te faire sortir de moi comme j'aimerai te faire sortir de ma vie, à coup de couteau, de tête fracassée. Mais j'ai en même temps cette honte, cette honte atroce qui me dévore... de la même façon que je pleure après chaque coup de point, je pleur a chaque foi que je ne te vois pas, car je veux que tu reste prés de moi... que tu ne m'adonne pas une deuxième foi...  
Alors quand je me sent mieux je me met a écrire de petite histoire un peu noir, un peu pouf, un peu moi :« allongée dans la baignoire, encore une clope à la main, elle se regarde. Cicatrises sur les bras, crevasses sur les hanches, trace d’overdose contrôlée… Ouais, elle aurai voulu être belle pour lui… elle met la tête sous l’eau. elle entant son cœur battre… trop vite certes, mais elle y trouve un coter apaisant… Elle ferme les yeux, continu à écouter son cœur exploser.Les lendemain on pouvais lire dans les journaux : un jeune fille morte d’une tachycardie à la suite de vapeur d’éther. »

 

_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Nhuisance
vampire-lycantrope

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2010
Messages: 526
Localisation: Là où je suis et pas ailleurs
Féminin
Race: Vampire-Lycanthrope

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 11:07 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

... C'est tellment beau
_________________
Ce ne sont pas nos habitudes qui montre ce que nous sommes. Ce sont nos choix.


Revenir en haut
chipierockatomique
Hybride

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2010
Messages: 509
Localisation: chez moi
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat
Race: Vampire-éphylime

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 15:55 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

oui je suis d'acore avec toi kitty ^^
_________________
je suis se que je suis


Revenir en haut
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 17:08 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Si je puis me permettre, que'est qui vous plais dans se que j'écris ? N'aimant pas spécialement mes textes je me questionne


Il m'a envoyé un message !  
 
Il y avait cette fondue au chocolat, se coulis de framboise, cet interphone cassé. Que pourrai-je bien faire avec ça ? Et se bruit… se bruit insupportable de tronçonneuse batteuse qui jouait de la trompette… J’avais un mal de tête à cause de cette conne… Je sorti de cette pièce représentant l’enfer inhabité.M’an, c’est moi qui ai tué mon père ? Laisse tomber… ils sont tous illuminés. Bien sur que j’ai tué quelqu’un… Mais qui ? Mon père ? Mon frère ? Axel ? Mama ! Just kill a man ! Je me sens mal. Je déraille.
A l’avenir je ne me chouterai plus… mais je n’ai rien pris aujourd’hui… qu’est ce  qui  m’arrive ? Noir. Blanc. Noir. Blanc… Où sont les couleurs ? Pourquoi m’entour t’on ? Pourquoi je me pose des questions alors que je n’ai aucune réponse ? Enfin ! Je revois les couleurs ! Ha non… Juste le rouge.
Envoyé moi des vivres ! Envoyez-moi la vie… Mais cassez-vous ! Ne me touchez pas ! Qui êtes-vous ? Qui suis-je… ? Ho ! Ma fondue au chocolat ! Mais mon coulis de fraise c’est répandu… dommage.
Un pavé est né en moi ! La révolution de mon esprit c’est mit en marche. La guerre contre mon démon prend vie. On le battra, il nous faux juste un peu de temps… je ne voulais pas de violence, pas de sang, mais c’est trop tard… mon corps à déjà eu les traces de se combat.
Message pour le front ! La révolution avance ! Les neurones parlent aux neurones : faut pas pousser mémé dans la moutarde et pour sauver un arbre il faut manger un castor.
! Viva la révolution !
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Ven 9 Avr - 18:51 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Reviens comme dans le lointain passé où le vent ne soufflait que sur les autres. Tu te souviens que le vent ne nous frappait pas ? Nous nous allongions souvent sous cet arbre  rempli de carte postale, t’es bras coulait sur moi comme ton doux nectar. J’étais transparente, tu étais de fer. J’étais là pour toi, tu étais là pour toi. J’étais complètement cinglée, tu étais juste parfait.
Moi qui souffre aujourd’hui je te le dit, je ne suis plus transparente, l’on peut voir mon sang, je ne suis plus là pour toi, je suis a toi, je ne suis plus cinglée, juste paumée. Il ni a qu’une chose qui n’a pas vraiment changé, je t’aime, j’ai besoin de toi, je te demande, je te supplie, et malheureusement j’en crève.

Pour Sticksam qui n'ai jamais revenu 

_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Dim 11 Avr - 01:59 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Petite complainte d'une boulimique de kinder délice

 
Il était une fois une fée, complètement détraquée… une nuit de lucidité, elle se mit à taper sur son clavier :
« Au début j’ai voulu t’offrir mon cœur, dans une petite boite avec des fleurs. Mais je me suis dit qu’elle prendrait plus de place dans ta chambre que dans ta vie, que se cœur qui bat trop vite fasse trop de bruit. Et tout simplement qu’au bout d’un moment il ennui.
Après j’ai voulu t’offrir mon corps. Pétasse allongée dans ton lit, mais tu peux en avoir de beaucoup plus belles que moi.
Ensuite j’ai voulu t’offrir ma vie, mais simple âme que je suis, j’aurai disparu à la suite de mon suicide.
Enfin j’ai décidé de t’offrir la personne que je suis, je t’ai donc poussé à la déprime, à l’anorexie, et malheureusement surement au suicide… »
Deux jour après avoir écris ceci, la petite fée se poussa elle-même au suicide, c’étais un mardi.

_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Lun 12 Avr - 08:44 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

J’étais dans tes bras, je n’avais pas conscience de la chance que j’avais. Je vivais sans le savoir dans les plus beaux jours de ma vie. Tes cheveux dans mes yeux, j’étais bien. Puis le sol c’est ouverts sous mes pieds, mais que c’est-il passé ? Je suis tombée, sens essayée de me rattraper. C’étais rigolo, il y avait plein de couleur : rouge, vert, noir. Il y avait des formes : carré, rond, spiral. Il y avait ma vie qui défilait devant mes yeux. A la fin de ma chute je suis arrivée dans de la moutarde. Je me suis brulée les yeux, j’ai gardé d’yeux seulement pour toi. Mon corps c’est dissous dans se liquide pâteux et mal odorant, je suis parti dans tout les sens. J’ai beaucoup voyagé, j’ai vu plein de magnifiques choses, et aussi plein d’horreurs. Mais le siphon c’est mis en marche, je suis tombée dans un pot. Petite fée en bouteille, c’est mignon non ? Je me suis assise et j’ai attendu. Un géant ma prise dans sa main, enfin il a prit la bouteille dans la quelle j’étais. Pendant plusieurs années il m’a demandé de danser pour lui. Il me trouvait jolie, je me sentais jolie. Mais tu étais toujours dans ma tête, mais tu étais toujours dans mon cœur. Un jour j’ai parlé de toi à se géant qui s’appelait jack. Il a trouvé mon amour trop grand pour rester plus longtemps dans cette bouteille de planet cola. Il me libéra. C’est un peu prés là où j’en suis aujourd’hui. J’erre sur cette planète pour retrouver l’homme de mes rêves, son corps de lama, ses cheveux qui sont une œuvre d’art, ses yeux de chocolat noisette un peu fondu… c’est son corps que je veux, c’est son amour. J’espère qu’un jour je le retrouverai, je passerai par le combiné du téléphone, et je te retrouverai sur un tapis de carte magic. Et j’espère que nous nous aimeront dans la forêt d’un amour charnel.
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 10:50 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Elle était allongée sur son lit de fortune posé dans un coin de sa chambre. Une douce musique celtique passait dans ses oreilles. De l'encens brûlait enveloppent sa chambre d'une douce odeur. Le goût d'une sucette à la fraise coulait encore dans sa bouche. Elle sentait son jean se coller à ses jambes. Que faire ? Ouvrir les yeux pour savoir quel phénomène paranormal collait ses vêtements à elle, ou les laisser fermés et rester dans l'ignorance jusqu'à la fin de ses jours ? Elle imaginait déjà son amant attendant le réveille de sa princesse. Elle ouvrit les yeux, non, pas d'amant, pas même de vie humaine dans sa chambre. Juste son chien venu la faire chier.

Elle regarda l'heure. 5 heures 34. Lundi de la St Benjamin. Elle se leva. Les yeux dans le vague. Son chien dans ses bras, elle se dirigea vers la salle de bain. Son chien sauta de ses bras prit de peur qu'on le lave peut-être. Elle mit la radio, Queen. Elle se mit à nu et se pesa. 47 kilo. Bon, ça ira mieux quand elle aura mangé. Elle sentait les délicates gouttes d'eau couler le long de son corps. Elle examina le trajet d’une goutte. Elle commença de son front, coula jusqu'à sa bouche fermée, chemina jusqu'au long de son cou, continua jusqu'à son sein droit, déambula sur sa cuisse et termina sa magnifique épopée dans le font du siphon. Au bout d'environ 30 minute d'eau et de savon. Elle sorti de sa douche. Nu et mouiller elle se regarda dans le miroir. Non... toujours pas assez belle pour son égau.

Elle se sécha et s'habilla. Ses vêtements étaient d'une magnifique simplicité. Un jean trop grand pour elle, une chemise noir et trouer quelle traînait de puis quelles années déjà. Bientôt 6 heure 15. Elle descendit les escaliers en silence. Elle alluma son ordinateur poser dans l'entrer de sa maison et alla prendre à manger dans la cuisine. Elle ouvrit les placards. Vide. Bien sur, on était lundi, sa mère allait en cours tous les mardi soir, et elle ne prenait jamais assez pour la semaine. Elle prit des sous dans les poches de sa mère et alla a la boulangerie d'à coter. Elle revenu 5minute après. Elle avait ramenée deux croissants, un pour son frère et un pour sa mère. Elle n'avait pas eu assez d'argent pour elle.

Elle regarda sa boite e-mail. Douze messages. Un pour la prévenir d'un projet de loi tout pourri. Un d’un ami qui la prévenait que la fête de samedi avait été génial et qu'il aimera bien la revoir vendredi pour une nouvelle fête encor plus étrange. Un autre pour lui donner les poèmes qu'elle devait illustrer en photo et neuf messages de publicités et d'insultes. Aucune importance. Elle les supprima et retourna dans sa chambre. Elle regarda cette dernière. Pas de lit, elle l'avait vendu pour 300 euro. Pas de bureau, elle l'avait donné à son beau frère. Pas d'armoire, les vêtements parterre. Bref... rien dans la pièce à par des matelas, des livres et des paquets de clopes éventrés. Elle s'assit sur un matelas et se mit à lire un livre de vampire.

A 7 heures environ elle alla réveiller sa mère et son frère. Elle leur prépara un petit déjeuné avec les croissants qu'elle avait acheté. Elle commençait déjà à recevoir des coups de fils. « Tu viens au lycée ? » «T'as apprit pour le projet de loi ? » « Il te reste de la vodka ? » « SOS c'est la déche dans mon paquet ». Une foi encore dans sa chambre elle fit son sac de cours. Cahier de cours, feuilles, trousse, calculette, laisse. Puis elle vérifia son porte feuille. 12 euro 54, carte de bus, carte de cantine, préservatifs, boulettes de chit.

_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Mar 13 Avr - 18:53 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Le petit pont, c’est comme sa que l’on appelait cet endroit, un paradis à bière et beuh. J’y allais souvent en fin d’année avec des amis. Pour fumer et boire. Passé de bons moments entre amis, c’est quand même mieux que les cours.
Un jour j’y suis allé avec lui. Un être que j’aimais voir et écouter. On a fumés avec d’autres amis. Tout commençait normalement donc. Je me suis assise, comme à mon habitude, au milieu des cadavres de bières et de souris de clopes. Comme tu le fais souvent, tu m’as demandé pour t’asseoir à coter de moi, bien sur je t’ai dit oui, je n’avais qu’une seule envie, être prés de toi.
Je te regardais, je ne ressentais pas encore l’effet de cette drogue, toi tu regardais déjà dans le vide, tu dois être sensible. J’avais posée ma tête sur ton épaule, je sentais la chaleur de ta peau.
Puis au deuxième joint, un des autres êtres vivants se trouvant sous se pont me fit se que l’on appelle une soufflette (ça serai compliquer d’expliquer aux lecteurs incultes comment on fait cela, se serai surtout inutile, alors il faut juste qu’ils sachent que cela amplifie les effets de la beuh). A toi aussi, si je me souviens bien, mais ça je ne peux te le confirmer. Je te caressais sous ton T-shirt, tu étais doux, tu t’en souviens, tu me disais que tu aimais, que j’étais un monstre de te faire subir pareil supplice, mais tu aimais.
Tu avais froid, souviens toi, j’ai partagé mon drap avec toi, ta peau tremblait encore, peut-être à cause de mes baisés dans ton cou si doux. Je me suis assise sur toi et face à toi, ma bouche parcourai ton cou, tes joues, ta bouche. Je t’aimais, tu le sais, je t’aimais. Bientôt tu mis tes bras au tour de moi. J’avais l’impression que tu m’aimais. Je planais, et je te le promets, les drogues ni étaient pour rien.
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Mer 14 Avr - 18:29 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Le syndrome du pixel
Ton nom ne m’exprime plus rien,
Ton visage m’est inconnu,
Tout se que je veux en toi,
C’est tes mots, ta voix…
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 18:56 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

M’as-tu déjà dit que tu m’aimerais toujours ? Oui, je m’en souviens encore, ces mots raisonnent dans ma tête. Ils sont beaux, ces mots, ils sont doux, on a toujours envie d’y croire, ils font rebattre mon cœur.
Aimes-tu une autre personne ? M’as-tu oublié ? Ne suis-je qu’un nom pour toi ? Je ne sais pas, j’ai peur de le savoir. Mon cœur est pourtant accrocher à toi. Mon esprit à beau être mort en moi, je sais qu’il vie prés de toi, en attendant que tu le regardes.
Tu dois pourtant ne pas me voir, tu ne dois pas savoir. J’ai peur de toi, mais je te désire. Fantasme pourtant déjà trop de foi avoué. Tu me dis que personne ne t’aime ? Mais regarde moi, je traine à tes pieds tel un clepse enrager.
Encore et toujours là pour toi. Je t’en supplie, ne me regarde pas. Je suis pitoyable dans mon étoffe d’émo dépressive. Je me sens mal, tu le sais, je ne veux pas de ton aide, je veux juste disparaitre.

?
_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Absinthe
fées

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2010
Messages: 157
Localisation: Dans la Souterraine
Féminin Verseau (20jan-19fev) 猴 Singe
Race: Fée

MessagePosté le: Jeu 15 Avr - 19:05 (2010)    Sujet du message: Il était une fois... Répondre en citant

Il était nu, allongé à côté de moi, me serrant dans ses bras. Tel un ange porteur de bien être, il dormait. J'aurai tant voulu lui dire que je l'aimais, j'aurai tant voulu lui montrer à quel point je l'aimais. J'aurai voulu doucement le réveiller en adorant sa sainte relique. Il aurai lentement pris conscience de mon geste. Il m'aurai caressée les cheveux, il m'aurai dit qu'il m'aimait. Une foi bien réveillé il m'aurai dit de m'arrêter, que je n'avais pas a faire cela pour lui. Je serai remonté jusqu'à son visage pour l'embrasser, lui dire qu'il était mon dieu, mon amant, mon mari, mon homme. Il m'aurai serrée dans ses bras pour me couper la respiration, il aurai parcouru de ses délicates mains tous les recoins de mon corps.
Je ne continuerais pas plus loin se délire fantasmatique. Je ne sais pas si c'est a cause d'un rectum frustré que j'aime cet homme.
Tout se qu'il faut tirer de ce texte, c'est que j'aime ses caresses, j'aime son corps, j'aime ses gestes, j'aime sa tête. S'il peut m'aimer aussi longtemps qu'il le prêtant, il me fera des enfants.

_________________
Je sent en moi se putain de repars que je n'arrive pas a vomir. Je veux une ligne, je veux une seringue... n'importe quoi du moment ou sa passe. Je veux un couteau, je veux un flingue... n'importe quoi du moment où je ne suis plus là...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:40 (2018)    Sujet du message: Il était une fois...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    night-academy Index du Forum -> Loisirs -> création Littéraires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com